Nord Kivu : au moins 15 civils tués dans une attaque des ADF à Mbau

Au moins quinze civils ont été tués dans une attaque des rebelles ougandais des ADF perpétrée samedi 16 novembre matin à Mbau, chef-lieu du secteur de Beni-Mbau dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Ce bilan a été fourni par les sources locales et de la société civile. De son côté l’armée n’a pas encore réagi à cette information.

Le groupe rebelle a fait incursion à Mbau aux environs de 2 heures du matin, heure locale. Il aurait opéré dans trois quartiers différents de cette localité. Il s’agit des quartiers de Mbau-centre, Madinda et Kebi keba où les assaillants ont tué huit civils. Ils ont ensuite incendié une maison et emporté quelques biens de la population, relate ces sources.

Ce même groupe, aurait également fait incursion dans un camp de pygmées situé à la rivière Kebi-keba à un kilomètre de Mbau-centre.

« L’ennemi a opéré au centre de Mbau, à Mandida et à Kebi keba. Dans un même ménage au niveau de Mbau-centre on a exécuté 5 personnes, à Madinda, on a tué deux personnes et à Kebi Keba une autre personne. Et ce matin, nous avons appris qu’il y aurait 7 pygmées égorgés par ces ADF au niveau de la rivière Kebi Keba », témoigne un habitant de Mbau-centre.

La société-civile du territoire de Beni confirme ce bilan de 15 personnes tuées dont 7 pygmées.

Cette structure citoyenne dit ne pas comprendre la poursuite des tueries des civils par les ADF dans la région de Beni, pendant que les FARDC ont déclenché depuis le 31 octobre dernier des opérations de grande envergure contre ce groupe arme.

Les Forces armées de la RDC n’ont pas encore réagi à cette information.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner