Le ministère public requiert 10 ans de prison à l’encontre de Dolly Makambo


A la Haute Cour Militaire siégeant à Kinshasa, le ministère public a requis dans son réquisitoire, 10 ans de servitude pénale principale avec circonstances atténuantes à l’encontre des prévenus Dolly Makambo Nawezi et Bagachuraki Kavusa Semeyi. Ce dernier est l’un des acheteurs des parcelles dans la concession du centre de santé de référence Vijana, dans la commune de Lingwala, à Kinshasa.

Toujours dans son réquisitoire, le ministre public a requis la peine capitale pour les prévenus Serges Antonio Kamanda, chauffeur de Dolly Makambo, Gaëtan Ekawa, le policier présumé assassin, et Akilimani, chargé de suivi des travaux sur le site du centre de santé Vijana.

La partie prévenue prendra la parole dans les heures qui suivent pour solliciter l'acquittement de ses clients.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner