Matadi : première audience dans une affaire d’exploitation sexuelle d’une mineure


La première audience dans une affaire d’exploitation sexuelle a eu lieu mardi 19 novembre à huis clos, à la prison centrale de Matadi.

Elle concerne une jeune élève de 14 ans, abusée par huit de ses collègues de la 4e des humanités de l’Ecole sacrée cœur de Matadi. Cette affaire d’abus sexuel dont les vidéos circulent déjà dans les réseaux sociaux concerne dix garçons, tous âgés de 14 ans. Ils sont élèves de l’Ecole sacrée cœur, un établissement géré par des Frères catholiques. Les images montrent ces jeunes gens en train d’abuser sexuellement leur camarade à tour de rôle. La scène a été filmée par les présumés auteurs violeurs.

 Les faits ont eu lieu après un match de football organisé par l’Ecole pendant le congé de détente.  La victime raconte qu’après le match, ses condisciples lui ont fait boire du vin. La suite, elle ne se rappelle plus.

C’est 11 jours après, lorsque les images ont commencé à circuler dans les réseaux sociaux que la fille, sa famille et la direction de l’école ont appris ce drame. Trois parmi ces écoliers sont emprisonnés il y a de cela 5 jours et 7 autres ont réussi à s’enfuir. 

Au cours de la première audience, toutes les parties concernées ont été auditionnées. L’école a été représentée par son préfet. Ce dernier a raconté tout ce qu’il savait de cette affaire. Selon lui l’école n’est pas responsable de ce qui s’est passé.  Au sortir de l’audience, le préfet Fira Dieya a pris un certain nombre des mesures disciplinaires, notamment la suspension de toutes les activités parascolaires;  aussi, les filles ne pourront plus se présenter à l’école maquillées et l’utilisation du téléphone est interdite à l’école.

La plaidoirie est prévue pour le samedi 23 novembre en attendant le rapport médical de la victime. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner