Beni : 21 personnes tuées et des enfants kidnappés par les ADF (société civile)


Vingt et une personnes ont été tuées, quatre autres blessées et des enfants kidnappés par les assaillants dans deux attaques des ADF dans la nuit de mardi 19 à mercredi 20 novembre dans la ville de Beni et dans la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni.

La société civile fait état de sept morts dans la ville de Beni. Ce bilan a été confirmé par d’autres sources sécuritaires qui annonce que deux militaires FARDC ont aussi été blessés pendant les affrontements.

Ce mercredi, des groupes de jeunes ont manifesté à Boikene en érigeant des barricades sur la route nationale numéro 4 pour demander aux FARDC, à la police et à la MONUSCO d’assurer la sécurité de la population.

Toujours cette même nuit, les ADF ont également mené une autre attaque à Mavete dans la commune rurale d’Oicha. Les sources sécuritaires donnent un bilan de trois civils tués, mais la société civile parle d'au moins 14 morts. Cette structure citoyenne dit avoir alerté sur l’infiltration des ADF dans plusieurs agglomérations de Beni pendant que les FARDC sont en offensive contre ce groupe armé. 

Cette attaque est la première de l’ADF dans la ville de Beni depuis Octobre de l’année 2018.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner