Procès Masudi « Koko Dikoko » : l’UE salue le jugement rendu par le tribunal militaire de garnison de Bukavu

Dans sa déclaration de vendredi 22 novembre, l'Union européenne (UE) salue le jugement rendu par le tribunal militaire de garnison de Bukavu (Sud-Kivu) contre le chef de guerre Frédéric Masudi, alias Koko Dikoko, et deux autres miliciens du groupe Raïa Mutomboki.

La bande à Koko Dikoko était poursuivie pour des faits insurrectionnels, crime contre l’humanité, viols, meurtres, tortures, esclavage sexuel, pillages.

Dans son verdict du mardi 19 novembre, le tribunal militaire de garnison de Bukavu (Sud-Kivu) a condamné l’ancien chef de guerre Frederic Masudi Alimasi, alias « Koko diKoko » à une peine de prison à perpétuité ; le tribunal a condamné aussi ses deux compagnons respectivement à 20 et 15 ans de prison ferme.

Pour la délégation de l’UE en RDC, « les condamnations prononcées témoignent de l’engagement de la justice congolaise à lutter contre les crimes les plus graves, en particuliers les violences sexuelles de masse commises contre les populations civiles. Elles marquent une étape significative dans le combat contre les groupes armés et un signal positif dans la lutte contre l'impunité », peut-on lire dans sa déclaration.

L’Union européenne estime également que la reconnaissance par les tribunaux de la responsabilité de l’Etat congolais dans la protection des civils (l’Etat congolais a été condamné à indemniser les victimes (au moins 350) au cas où les 3 coupables ne le font pas) permettra d’assurer aux victimes le juste droit à la reconnaissance de leurs souffrances et à leur indemnisation et réhabilitation.

« Il appartient désormais aux autorités compétentes d’assurer la pleine exécution de ce jugement et la mise en œuvre des réparations prononcées », conclut l’Union européenne.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner