Ituri : deux assaillants tués dans des combats avec l’armée à Pimbo

Deux assaillants ont été neutralisés dans des affrontements jeudi 21 novembre à Pimbo, chef-lieu du secteur de Walendu Djatsi, dans le territoire de Djugu (Ituri). Le porte-parole des Forces armées de la RDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo qui a livré ce bilan indique qu’un militaire a été blessé.

La tension est montée depuis mercredi 20 novembre soir lorsque la population locale de Pimbo a appris l’arrestation d’un assaillant, un jeune connu dans le milieu.

Jeudi 21 novembre matin, un groupe d’hommes armés a fait incursion dans cette localité, relate la société civile locale.

Les assaillants, identifiés aux miliciens de CODECO, ont tiré plusieurs coups de feu en direction du cachot de la police où un de leur était détenu.

Après échange de tirs, ces miliciens ont réussi à récupérer leur compagnon d’arme. Ils ont pillé plusieurs maisons, indique le président de la société civile locale, Jules Nsuba.

La résidence du chef de secteur de Djatsi a été saccagée et une moto retrouvée à l’intérieur de la maison brulée. Il a fallu l’intervention des militaires FARDC pour repousser l’ennemi.

Pour le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, deux assaillants ont été neutralisés et un militaire blessé à la jambe.

D’autres sources dans la région signalent des pillages de plusieurs boutiques au marché de Pimbo. La population a fui dans la forêt.

C’est dans l’après-midi du même jeudi que plusieurs véhicules bloqués vers Djugu-centre et Fataki ont commencé à circuler normalement, à la faveur de l’accalmie retrouvée, selon les FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner