RDC : le HCR lance l’opération de rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains au Sud-Ubangi

Le Haut-commissariet des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a lancé jeudi 21 novembre l’opération de rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains de Zongo et Libenge, au Sud-Ubangi. Environ 3 500 de ces réfugiés sont concernés.

Selon le HCR/Gbadolite, il s’agit des réfugiés centrafricains des camps Mole à Zongo et Boyabu à Libenge. Le programme prévoit deux convois de 400 personnes par semaine. Bangui et diverses préfectures de la République centrafricaine sont les lieux de destination, précise la source.

Cette opération de rapatriement volontaire est menée conjointement par le HCR et le gouvernement congolais.

Outre le transport, le HCR octroie aux partants un viatique en argent pour permettre à ces derniers de couvrir leurs premiers besoins une fois sur le sol centrafricain et des kits agricoles.

Et le gouvernement de la RDC veuille, quant à lui, pour s’assurer que les rapatriés sont en possession de documents officiels de l’état civil, les actes de naissance et les documents scolaires, notamment, pour les enfants.

C’est depuis 2018 que ces réfugiés avaient exprimé leur volonté de retourner chez eux. Ce rapatriement a été convenu lors d’une tripartite HCR-RDC-RCA le 5 juillet dernier.

Environ 173 000 réfugiés centrafricains vivent en RDC depuis 2013. Ils avaient fui les violences dans leur pays. Plus de 17 000 étaient au camp Boyabu de Libenge et plus de 14 000 au camp Mole de Zongo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner