Ituri : afflux des déplacés vers la chefferie de Babila Babombi

Des déplacés affluent vers la chefferie de Babila Babombi dans le territoire de Mambasa, ont rapporté des sources locales samedi 23 novembre. Ce mouvement fait suite à une incursion d’hommes armés non autrement identifiés à Mandombi, un village situé à environ 140 kilomètres de Mambasa-centre, à la limite avec la province du Nord-Kivu. Les autorités territoriales indiquent qu'une femme a été grièvement blessée par balle et plusieurs bureaux de l'Etat saccagés.

Aux petites heures du samedi matin, ces hommes armés ont fait incursion dans le village Mandombi, indique l'administrateur du territoire adjoint, Fraklin Yakani. A leur entrée, ils ont tiré plusieurs coups de feu, avant d'incendier toutes les maisons qui abritent différents services étatiques. Il s'agit notamment du bureau de l’Economie nationale, celui de Transports et voies de communication. Le poste de contrôle de la Direction générale des recettes de l'Ituri a également été saccagé, selon lui.

Une femme, grièvement blessée par balle, a été acheminée à l'hôpital. D'après plusieurs sources concordantes, ces présumés Maï-Maï sont venus du Nord-Kivu, où dans la même nuit de vendredi à ce samedi, ils ont abattu deux policiers et blessé un troisième.

Des habitants de cette entité ont trouvé refuge dans plusieurs localités de la chefferie de Babila Babombi ; entre autres Njiapanda, Makumu et Makiki, dans la chefferie de Babila Babombi.

Des militaires des FARDC, appuyés par des éléments de la police, ont été déployés sur le terrain en vue de rétablir l'ordre. Le porte-parole de l'Armée en Ituri promet de se prononcer à ce sujet dans les heures qui suivent.    

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner