Nord-Kivu : le CICR « préoccupé » par la situation humanitaire dégradante à Beni et à Butembo


Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) s’est dit « préoccupé » par la situation humanitaire dégradante dans la zone de Beni et Butembo.

Selon le chef de sous-délégation du CIRC à Goma, Kelnor Panglung, 32 blessés sont déjà enregistrés, depuis le 20 novembre. Cinq  de ces personnes sont comptées parmi les victimes des attaques des présumés ADF, alors que 27 l’ont été pendant les manifestations violentes.

Dans son adresse aux médias locaux de Goma, mercredi 27 novembre, Kelnor Panglung a lancé un appel  au respect de la mission humanitaire.

Il a annoncé la mise en place d’ un dispositif d’urgence afin d’appuyer en médicaments et autres matériels médicaux essentiels les différentes structures de santé de cette zone

« On soutient les structures de santé, y compris l’hôpital de référence de Beni avec tout matériel, médicament, pensement, etc. on a aussi d’autres matériel qui sont déjà dans des camions en route vers Beni », a précisé le chef de la sous délégation du CICR à Goma.

Selon ce dernier, il y a des matelas, des lits, des tentes  pour prendre en charge jusqu’à 50 personnes blessées de guerre.

Avant la ca récente crise, le CICR a approvisionné les centres de santé avec du matériel.

« A cause de la situation, le CICR, pour le moment nous on ne bouge pas dans la ville, sauf si vraiment il y a une urgence complète à cause de l’insécurité. Mais l’autre appel c’est de dire à la population de respecter la mission médicale en général et évidement aussi les missions humanitaires de la Croix-Rouge et d’autres acteurs humanitaires. », a déclaré Mr. Kelnor Panglung

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner