Sud-Kivu : Pramila Patten se réjouit des avancées dans la lutte contre l’impunité des auteurs de violences sexuelles

Pramila Patten, l’envoyée spéciale du secrétaire général des Nations unies pour les violences sexuelles en zone des conflits, se réjouit des avancées enregistrées dans la lutte contre l’impunité des auteurs de violences sexuelles. Elle promet tout le soutien des Nations unies à toutes les parties pour cette cause. 

Cette déclaration a été faite ce samedi 30 novembre à Bukavu au Sud-Kivu à l’issue de sa rencontre avec les autorités provinciales.

Elle a aussi visité l’escadron de la police de lutte contre les violences sexuelles et les autorités de la cour militaire du Sud-Kivu.

« La RDC a parcouru un long chemin. Malheureusement, les violences sexuelles sont toujours une douloureuse réalité du conflit. Le chemin est encore long. Parce que nous avons constaté qu’en 2019, il y a eu une augmentation dans les cas vérifiés par les Nations unies. Et donc nous avons du travail », a indiqué l’envoyée spéciale du secrétaire général de l’ONU pour les violences sexuelles en zone de conflits.

Vous pouvez l’écouter dans cet extrait :

/sites/default/files/2019-11/04._301119-p-f-_bukavu_rencontre_progoupramila.mp3

Pramila Patten est accompagnée de la conseillère spéciale du chef de l’Etat en charge de la jeunesse et lutte contre les violences faites à la femme, Chantal Yelu Mulop.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner