Ituri : les activités restent paralysées à Bunia, Iga Barrière et Mahagi

Les activités sont restées paralysées, au deuxième jour consécutif, au centre-ville de Bunia, à Iga Barrière et à Mahagi. La population a décrété deux jours de ville morte pour déplorer la crise institutionnelle entre l’assemblée et le gouvernement provinciaux et aussi pour compatir avec les victimes des tueries dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Selon des sources locales, cette paralysie des activités vise à faire pression sur les autorités de Kinshasa pour les amener à décanter la crise politique entre les deux institutions provinciales.

Les initiateurs des journées villes mortes souhaitent que le gouverneur de province Jean-Bamanisa Saidi, frappé d’une motion de défiance, puisse rentrer à Bunia poursuivre, selon eux, les projets de développement.

Entre-temps, les boutiques et magasins se trouvant le long du boulevard de Libération et sur l’Avenue Ituri sont restés fermés. Les banques, le marché central de Bunia et tous les magasins situés sur la rue principale n’ont pas non plus ouvert leurs portes. Plusieurs stations-service ne sont pas opérationnelles.

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner