Ebola : un service minimum organisé au centre de traitement de Biakato

Un service minimum pour la prise en charge des malades d’Ebola est déjà opérationnel depuis mercredi 4 décembre au centre de traitement de Biakato en territoire de Mambasa. Une équipe des ONG et agences du système des Nations unies engagées dans la lutte contre Ebola s’est rendue sur place par hélicoptère à Biakato, selon le bureau de Coordination des interventions d'urgence des Nations unies pour la riposte à Ebola (EERC) en Ituri, pour la relance des activités de lutte contre cette épidémie après environ une semaine de suspension à la suite de l’insécurité.

Des sources locales renseignent que le centre de traitement de Biakato reçoit depuis mercredi des cas positifs d’Ebola, qui sont enregistrés dans la zone. Le traitement se fait avec le concours du personnel médical local.

Ces prestataires de santé ont été instruits par une délégation du ministère de la Santé et des agences du système des Nations unies à reprendre les activités. Cette instruction a été donnée au cours de la mission effectuée mercredi sur place par hélicoptère.

D’autres agents des ONG et agences onusiennes seront déployés progressivement pour l’intensification des activités de riposte, affirment le bureau de EERC en Ituri. Pour l’instant, les partenaires sont en train d’étudier les modalités pratiques pour la reprise effective des activités de riposte dans la zone.

Cette décision de redéploiement de l’équipe de riposte est saluée par les différentes couches sociales, qui déploraient la propagation de la maladie dans la zone. Elles affirment que huit personnes, membres d’une même famille sont mortes d’Ebola depuis vendredi à Lwemba à 18 kilomètres de Biakato. Des cas suspects, dont certains sont déjà référés au centre de traitement, se sont également multipliés pendant la suspension d’activités de riposte dans la zone.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner