Nord-Kivu : 707 Maï-Maï « Uhuru » cantonnés à Samboko

Plus de sept cents miliciens du groupe Maï-Maï « Uhuru » (libération), qui ont rendu les armes, sont cantonnés depuis mercredi 4 décembre aux environs de Samboko-Chanichani à quelques kilomètres de l’agglomération de Mayi-Moya dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Ce groupe armé demande aux autres de lui emboîter le pas, afin de s'unir pour faire face aux rebelles ougandais des ADF.

D’après le chef du groupe, Muhasa Uhuru Kasereka, la motivation principale de cette reddition est de répondre à l’appel du chef de l’Etat et s’unir pour traquer les ADF. C’est ce groupe, selon lui, qui est l’unique ennemi qui endeuille le territoire de Beni.

« Nous tous savons bien que nous avons l’unique ennemi, qui est ADF. Nous avons le désir extrême de travailler pour notre nation. Si nous avions pris cet engagement, si nous nous sommes décidés ainsi, c’est pour l’unique objectif de chasser les ADF si et seulement si nous sommes unis», a déclaré Muhasa Uhuru.

Les responsables de l’armée ont salué le geste posé et accueilli ces miliciens du groupe Uhuru. Cependant, l’armée réitère son appel aux autres groupes à emboiter le pas.

Un délai d’un mois a été accordé à tous les groupes armés encore actifs dans la région pour se rendre, avant qu’ils ne soient traqués par les FARDC.

Les combattants du groupe « Uhuru » attendent leur démobilisation avant d’intégrer soit l’armée pour les volontaires ou soit retourner à la vie civile. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner