Beni : le CEPADHO consterné par les massacres des 150 civils en 5 semaines

Le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) se dit consterné de la continuité des massacres des civils dans le territoire et la ville de Beni au Nord-Kivu. Dans une interview accordée samedi 7 décembre à Radio Okapi, son coordonnateur, Me Omar Kavota, a fait remarquer qu’au moins cent cinquante civils ont été tués en cinq semaines.

Ces tueries perpétrées dans plusieurs localités du territoire de Beni où les offensives de grandes envergures sont lancées par l’armé, a fait remarquer Omar Kavota.

Le CEPADHO demande à l’armée de doubler les efforts afin de contrôler et dominer les localités où le massacre continue à s’opérer par les rebelles oudanais des ADF, pour que la population respire la paix.

« Nous voudrions appeler les FARDC à plus de promptitude, à plus de sérénité dans leurs actions. Mais aussi, nous voudrions qu’une attention particulière soit accordée à la partie Ouest et Nord du triangle de la mort. Nous voudrions ici saluer la venue dans cette zone de l’inspecteur général des forces armées. Nous voudrions que sa présence apporte un plus sur les actions des FARDC, pour que cessent ces massacres, pour que l’ennemi soit contraint et pour que, son stratagème de vouloir opposer les FARDC à la population ne réussisse pas », a souhaité Me Omar Kavota.

Il a promis tout le soutien de sa structure à accompagner les FARDC dans cette lutte de traque des ADF.

« Nous continuons à plaider en faveur d’une solidarité internationale pour la RDC, pour qu’ensemble nous puissions vaincre ces terroristes avant qu’ils n’embrasent toute la région, tout le continent et ne menace toute la sécurité et la paix du monde », a indiqué le coordonnateur du CEPADHO.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner