Procès du meurtre des experts de l’ONU : une nouvelle audience écourtée, les prévenus s’agacent

Dans le procès des présumés meurtriers des experts de l’ONU, une nouvelle audience a été écourtée mardi 10 décembre à la cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental à cause de l’absence de certains avocats. Ces dernières semaines, d’autres audiences ont connu le même sort pour la même raison. Ce qui agace plusieurs prévenus, dont certains sont en détention depuis plus de deux ans.

A (re)Lire: Procès du meurtre des experts de l’ONU : audience renvoyée à cause de l’absence des avocats

Ce mardi, c’est après avoir constaté que cinq prévenus n’étaient pas assistés que le président de céans fait savoir que la Cour est obligée de suspendre l’audience et de renvoyer la cause à une date ultérieure.

Vu la gravité des faits pour lesquels ils sont poursuivis, dit en substance le colonel Ntshaykolo, les prévenus ne peuvent pas comparaître seuls sans l’assistance de leur conseil.

Avant de suspendre l’audience, le président de céans exprime quelques regrets. Il fait notamment savoir que ceux qui sont le plus préjudiciés sont les prévenus qui auraient dû être jugés dans un délai raisonnable.

En effet, c’est depuis juin 2017 que ce procès s’est ouvert devant le tribunal militaire de Kananga avant que le dossier ne soit envoyé à la cour militaire.

Certains prévenus sont en détention depuis plus de deux ans. Ces dernières semaines, plusieurs prévenus ont manifesté leur agacement face à une procédure qui s’éternise.

Le 20 novembre dernier, alors que la cour s’apprêtait à suspendre une audience du fait de l’absence de certains avocats, le prévenu Ngalamulume Beya avait poussé un coup de gueule, dénonçant des manœuvres d’avocats.

« Moi, je suis déjà fatigué. S’ils continuent des manœuvres, moi je vais commencer à refuser de venir comparaître », avait-il déclaré.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner