Maniema : des agents de la prison centrale de Kindu réclament la prime de risque

Les agents commis à la prison centrale ont organisé le mercredi 11 décembre un mouvement de protestation pour revendiquer leur prime de risque.

Dans un mémorandum remis au bureau de l’assemblée provinciale, ils menacent d’entrer en grève et d’abandonner la prison centrale s’ils ne trouvent pas de satisfaction à leur réclamation.

« Nous sommes reconnus par l’Etat parce que nous avons des numéros matricules. Nous sommes totalement déçus par nos autorités parce que nous avons déjà écrit plusieurs fois concernant notre prime de risque parce que là où nous travaillons, il y a beaucoup des risques », a déclaré l’un des manifestants.

D’après lui, ils (agents et surveillants) sont exposés au risque, par le fait de travailler avec des policiers et militaires qui ont des armes.

Depuis bien longtemps leurs desideratas ont été envoyés auprès des autorités locales sans succès.

« Il y a ceux-là qui ont déjà réalisé sept ans, neuf ans, dix ans, dix-neuf ans. Le salaire de l’Etat, il n’y a que le greffier, ainsi qu’un surveillant. C’est par l’espoir qu’on vit » ! s’est exclamé la même source.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner