Mbandaka : deux commerçants abattus par des hommes armés

Les corps des deux commerçants d'une même famille, tués par balles la nuit de jeudi dans un campement à Mikese situé sur le fleuve en amont de la ville de Mbandaka, ont été déposés vendredi 13 décembre à la mairie par la famille et la population en colère. Le gouvernement provincial a invité la population au calme.

Les victimes, Nadine Nyamanongo et son jeune frère Lombo Mata, vendaient chaque semaine chèvres et poissons, a affirmé leur tante paternelle. Mais, la nuit dernière, ils ont fait escale chez le chef de localité adjoint du campement Mikese, où ils allaient se ravitailler.

Deux bandits en armes ont surgi parmi les nombreux commerçants qui campaient sur le lieu. Ils ont d'abord braqué et abattu la sœur à bout portant. Puis son jeune frère, qui tentait de protester, a subi le même sort.

Les assaillants auraient ravi aux victimes environ 2 millions de francs congolais (1 176 USD). Ils ont aussi emporté plusieurs effets d'autres voyageurs en débandade.

Alerté un peu tard, un proche parent, qui se trouvait dans un campement voisin, est venu récupérer les deux corps dans l'eau et les a acheminés à Mbandaka, où ils sont gardés à la morgue.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner