Beni : deux morts après une attaque attribuée aux ADF

Deux personnes sont mortes et une personne a été blessé lors d’une attaque attribuée aux rebelles des ADF dans la nuit de lundi à mardi, dans le quartier Rwangoma de Beni. Selon des sources policières, cette attaque a été déjouée par la police et les FARDC, qui ont rétabli la sécurité dans la zone.

La même source renseigne que c’est aux environs de 22 heures que des tirs à l'arme lourde et légère ont retenti dans le quartier Rwangoma. Les assaillants, venus de la forêt de Mwalika, ont attaqué ce quartier en faisant du porte-à-porte.

Alertées par la population, la police et l’armée sont vite intervenues et ont réussi à repousser les assaillants vers leur direction de provenance.

Le bilan fait état deux morts : une femme tuée à la machette et un lieutenant des FARDC ainsi qu’un policier blessé par balle lors de cette attaque. Ce dernier a été admis à l’hôpital général de Beni pour des soins appropriés.

Après ces incidents, la police a procédé au bouclage de la zone attaquée jusqu’à la matinée de mardi 17 décembre.

Des dispositifs sécuritaires sont encore visibles dans le quartier et les activités ont repris normalement ce matin dans la ville. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner