Le Phare : « CEEAC : Félix Tshisekedi a signé la Charte révisée »

Revue de presse du jeudi 19 décembre 2019.

La signature de la charte révisée de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) mercredi 18 décembre à Libreville intéressent bien les journaux kinois de ce jeudi. Autres sujets commentés : la désignation de Pierre Lumbi en qualité de secrétaire général d’Ensemble pour la République, parti de Moise Katumbi ainsi que les ordonnances présidentielles non exécutées nommant des nouveaux mandataires à la tête de la Société nationale de chemins de fer du Congo (SNCC) et de la Générale des carrières de mines (Gecamines).

Au sujet de la CEEAC, Le Phare signale que le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, est à compter au nombre des onze Chefs d’Etat et de gouvernement ayant signé, mercredi 18 décembre 2019 à Libreville, la « Charte révisée de la CEEAC ».

D’après ce quotidien, le constat général fait par les différents responsables des pays membres est qu’après 36 années d’existence, la CEEAC n’a pas favorisé l’intégration économique régionale, comme espérée au départ.

Pour sa part, Le Potentiel, note qu’avec la signature de la charte révisée de la CEEAC, les Chefs d’Etat espèrent donner une nouvelle impulsion à ce regroupement sous régional en quête d’une meilleure intégration économique.

« En apposant sa signature sur la charte révisée de la CEEAC, le Chef de l’État congolais Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est engagé, comme ses pairs, à œuvrer au sein d’une organisation dynamique et viable à l’instar d’autres blocs sous régionaux africains », souligne le tabloïd, qui fait parle d’une « organisation en mal de reconnaissance, avec un bilan mitigé. »

Le journal relaie les propos de Mays Mouissi, économiste camerounais qui explique que « dans cette zone économique [CEEAC], nous avons des pays qui n’ont quasiment pas de relations économiques…Ensuite on a plusieurs membres de la CEEAC qui sont aussi membres d´autres organisations dans d´autres espaces régionaux », ajoute-il.

Pierre Lumbi, secrétaire général d’Ensemble pour la République

Cas-info.ca s’intéresse dans le domaine politique et informe que Moïse Katumbi crée son parti politique « Ensemble pour la République ». Le secrétariat général est confié à Pierre Lumbi. Ce dernier aura pour mission de « finaliser les démarches légales et administratives. Il s’agit, entre autres, de la constitution des dossiers pour l’obtention de l’enregistrement au niveau du ministère de l’Intérieur ».

D’après Actulaites.cd, Pierre Lumbi Okongo a affirmé que toutes les six formations politiques membres du G7 ont consulté leurs bases respectives et accepté de se diluer dans le plus « grand parti » mis en place par l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga. Ces partis sont : MS, ARC, UNADEF, PDC et ADP.

SNCC et Gécamines : Félix Tshisekedi va-t-il reculer ?

Le Potentiel signale que l’affaire de la nomination, par le Chef de l’Etat, des nouveaux dirigeants à la SNCC et la Gécamines refait surface avec l’interview d’un des ténors du PPRD, accordée à la radio Top Congo.

Ferdinand Kambere, cadre du parti de Joseph Kabila, a annoncé que le Président de la République prendra bientôt une nouvelle ordonnance qui sera délibérée en Conseil des ministres. « Tout est en discussion pour que les nouveaux mandataires soient nommés. Je crois que chacun doit avoir ses apaisements. Ils vont connaître les noms de ceux-là que le Président de la République lui-même va nommer par ordonnance, une ordonnance qui sera discutée en Conseil des ministres ».

Malgré la brouille, Cas-info.ca affirme que le porte-parole du gouvernement Jolino Makelele, ‘a annoncé qu’il y a un comité de suivi qui prépare les éléments à soumettre à l’appréciation de Joseph Kabila et Félix Tshisekedi, deux autorités morales de la coalition, avant l’étape du conseil des ministres.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner