Interpellation du DG de Gécamines : « Il n’y a ni acharnement, ni arbitraire », précise la DGM

Il n’y a ni acharnement, ni arbitraire dans l’interpellation du Directeur général de la Gécamines (GECAMINES) et de son collaborateur à l’aéroport de Ndjili de Kinshasa, a précisé vendredi 20 décembre le directeur de cabinet du directeur général de Migration, Aimedi Kitenge. Dans un échange téléphonique avec Radio Okapi, il affirme que leurs services ont agi sur base d’une réquisition de la justice.

« Ils ont été débarqués de l’avion à l’aéroport de Ndjili. Nous avons agi sur base d’une réquisition du procureur général près la Cour de cassation. Ce n’est pas de l’arbitraire », a indiqué Aimedi Kitenge.

Il dit ne pas connaitre les raisons de cette réquisition et qu’il appartient à la justice d’informer le Directeur général de la Gécamines et ses collaborateurs sur les motivations de leur interpellation.

« Nous ne faisons qu’exécuter un ordre de réquisition. Les motifs, nous les ignorons. Il n’y a pas d’acharnement. Tout le temps que j’ai passé dans ce service, je ne sais pas quel jour il a été interpellé, si cela est fait, cela veut dire qu’il y a une raison valable », a déclaré Aimedi Kitenge.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner