RDC : l’évêque Pascal Mukuna exige la dissolution de la coalition FCC-CACH

L’évêque Pascal Mukuna, président national de l’Alliance mondiale des Eglises chrétiennes (AMEC) a exigé la dissolution de la coalition FCC-CACH. L’accord conclu entre les deux plateformes bloque le bon fonctionnement des institutions de la République, a-t-il expliqué, samedi 28 décembre, dans une communication faite devant les leaders religieux et les fidèles de son Eglise, l’Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK).

D’un ton calme, en lingala, l’évêque Mukuna affirme : « Il y a quelque chose qui ne va pas, mais les politiciens nous mentent avec le discours, alors que rien ne va. Il y a un blocage, ça s’appelle accord FCC-CACH, c’est machine qui bloque le Chef de l’Etat, on dirait qu’il n’est pas libre. »

Selon lui, le pays est pris en otage, par quelques individus liés par un accord que le public ignore.

« Soit l’accord est publié, soit il est dissout », a menacé Pascal Mukuna, qui a poursuivi en ces termes :

« Nous ne savons pas ce qui est dit dans cet accord qui bloque tout, qui bloque le Président de la République, qui bloque le fonctionnement du pays. »

Aux leaders religieux, le président national de l’AMEC leur a demandé de jouer « pleinement leur rôle en 2020. »

« Si nous sommes réunis ici, c’est pour nous préparer, pour que nous sachions qu’en 2020, nous les leaders religieux, nous devons jouer pleinement notre rôle, le rôle que l’Eglise nous a confié, nous devons nous mettre debout », a exhorté le président du Fc Renaissance.

Il a aussi demandé à ses fidèles l’éveil de la conscience en refusant l’accord FCC-CACH.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner