Sud-Kivu : 21 ans après les massacres de Makobola, les familles des victimes réclament justice

Les membres des familles des victimes du massacre de Makobola demandent que justice soit faite. Ils l’ont fait savoir ce lundi 30 décembre à l’occasion n de la commémoration du vingt et unième anniversaire du massacre de Makobola, à 25 kms de la ville d’Uvira, dans le territoire de Fizi.

Plus de 800 civils, en majorité de la tribu bembe, avaient été tués le 30 décembre 1998 par des rebelles du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD/Goma) qui combattaient le régime de Kinshasa

Pour ces 21 ans, la communauté bembe, regroupé au sein de l’association « EMO Ya MBONDO » organise, depuis dimanche 29 décembre, des activités à Bangwe et a Makobola 2.

Plusieurs membres de la communauté d’ici au pays et ceux de la diaspora ont fait le déplacement, ainsi que des chefs coutumiers, des personnalités locales et provinciales. Le ministre provincial de l’intérieur et sécurité y représente le gouverneur de province.

L’évêque du diocèse d’Uvira, Monseigneur Joseph Sébastien-Muyengo, s’y est rendu ce lundi pour une messe de requiem devant le monument érigé en mémoire des victimes à Makobola. La population civile locale victime réclame Justice sur ces tueries.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner