Kinshasa : au moins 100 sans-abris à la suite des inondations à Nganda Yala

Plus de cent personnes manquent d’abris, leurs habitations ayant été détruites ou englouties dans les inondations provoquées par les récentes pluies dans le quartier Kindobo à Nganda Yala, commune de la N’sele.  Les habitants de ce coin de Kinshasa déplorent le manque de canalisations sur le boulevard Lumumba et les grandes avenues de la cité.

C’est la toute première fois que ce quartier connait un tel désastre, affirme Willy Ngambu, enseignant et activiste des droits de l’homme. D’après lui, les eaux des pluies se déversent dans les habitations du quartier faute de canalisation.

« Cette eau, au lieu d’aller jusqu’à la rivière N’sele, vient directement à la cité, parce qu’il n’y a pas des caniveaux. La cité est vraiment inondée », décrit Willy Ngambu.

Une quarantaine de ménages sont sans abri et plus de cent personnes sont exposées au risque des maladies comme le choléra et le paludisme.

La paroisse catholique Saint Raymond, par exemple, et son dispensaire qui héberge des enfants malnutris baignent dans une flaque d’eau stagnante. Les paroissiens tentent malgré tout d’endiguer l’eau avec des sacs de sable pour sauver leur paroisse. Sans succès. 

C’est justement cette paroisse sous les eaux qui recevra dimanche prochain l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo, a confié le curé de la paroisse.

Les habitants de cette partie de la capitale implorent une assistance auprès des autorités et des personnes de bonne volonté. Une assistance non seulement en biens non-alimentaires mais aussi pour la construction des caniveaux.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner