Tshopo : la police interdit une marche des motocyclistes et des vendeurs des marchés de Kisangani

Les autorités civiles et policières ont mis en garde les conducteurs des motos taxis et les vendeurs des marchés de Kisangani contre toute tentative d’organiser une marche dans la ville. Cette réaction est consécutive aux informations qui circulent depuis le weekend dernier annonçant l’organisation d’une marche lundi 13 janvier par les motocyclistes qui ne veulent pas payer les plaques d’immatriculation de leurs engins et les documents.

Les vendeuses et vendeurs du marché eux protestent contre l’augmentation des taxes d’étalage passées de 300 à 500 FC.

Le Commissaire provincial de la police, le général Jonas Kanakangi Kapela, a prévenu : la police ne laissera pas les motards troubler l’ordre public.

« La police nationale congolaise informe l’opinion publique particulièrement les conducteurs moto qui sont manipulés par les politiciens en mal de positionnement qu’elle ne les laissera pas troubler l’ordre public », a-t-il avisé.

Le général Jonas Kanakangi Kapela précise :

« Tout chauffeur qui sera pris en flagrant délit sera arrêté et sa moto confisquée et envoyée en fourrière ».

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner