Le programme des « 100 jours » du Président Tshisekedi est-il géré en violation de la loi des finances ?

Dans un rapport publié mercredi 8 janvier dernier, l’Observatoire de la dépense publique (ODEP) indique que le programme d’urgence « de 100 jours » du président Félix Tshisekedi a été géré en violation de la loi cadre régissant les finances publiques.

Elle cite notamment des cas de surfacturation ou encore d’opacité dans le processus de passation de marché.

Pour sa part, la présidence de la république accuse l’ODEP d’incorporer dans son analyse d’autres projets qui ne figurent dans le programme d’urgence de Félix Tshisekedi.

Comment commentez-vous cette situation ?

/sites/default/files/2020-01/20200113-pa-rapport-odep-100jours-site.mp3

Thème du mardi 14 janvier 2020

Les fonctionnaires de l’Etat s’opposent au prélèvement à la source par la Direction générale des impôts (DGI) de 15% à titre de l’impôt professionnel sur les revenus (IPR). Cette somme sera ponctuée sur leurs rémunérations. Ils estiment que cet impôt devrait être prélevé d’une manière consensuelle.

Pour sa part, la DGI indique que le prélèvement de cet impôt trouve sa source dans la Constitution.

Comment commentez-vous cette actualité ?

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner