RDC : les FARDC se lancent à la traque de Musa Seka Baluku, actuel chef des ADF

Les FARDC « s’emploient actuellement » à rechercher et identifier le campement où se trouvent Musa Seka Baluku, actuel chef des ADF, les Forces démocratiques alliées, et certains de ses collaborateurs, annoncent les ssources sécuritaires. Deux mois après le lancement des offensives des FARDC contre les ADF, l’armée a conquis quelques bastions importants de ce groupe armé et neutralisé certains de ses commandants. Ceux-ci sont accusés par les autorités des tueries des civils dans la région de Beni.

Très peu de choses sont connues sur Musa Baluku né vers les années 1970 dans le district de Kasese en Ouganda.

Selon des sources sécuritaires, après avoir rejoint les ADF très jeune, Musa Baluku est devenu l’un des lieutenants fidèles de Jamil Mukulu, présenté comme le chef spirituel des ADF et aujourd’hui en détention en Ouganda.

Il sera ensuite le juge en chef des ADF qui sanctionnait par la charia les combattants qui violaient les règles de ce groupe armé avant d’occuper le poste de commissaire politique chargé d'enseigner l'idéologie des ADF aux nouvelles recrues.

Depuis 2015, Musa Baluku est le commandant en chef des ADF après l’arrestation de Jamil Mukulu en Tanzanie. Musa Baluku qui est sous sanction du trésor américain est présenté par les sources militaires comme commanditaire du recrutement des combattants, de la planification des attaques, des enlèvements et des tueries des civils par les ADF à Beni.

Les sources sécuritaires affirment qu’avec ses proches collaborateurs Muhamed Lumisa et Amisi Kasada, ils dirigent les ADF à partir d’un campement rebelle jusque-là inconnu dans la région de Beni.

Par contre, Amigo Kibirige et Muhammad Kayiira, deux autres chefs ADF ont été tués au cours des opérations par des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner