RDC: 9 morts après une attaque d’hommes armés à Mahagi


Neuf personnes, dont trois enfants ont été tués, d’autres blessées et plusieurs maisons incendiées, lors d’une attaque perpétrée jeudi 16 janvier par les hommes munis d’armes blanches dans le village d’Angolo, en chefferie des Anyals dans le territoire de Mahagi.

Selon des sources coutumières locales, ces hommes armés non identifiés provenaient du territoire de Djugu et de Walendu Watsi en territoire de Mahagi. Ils ont incendié plus de 150 maisons dans le village Tokomeka. Ils ont également blessé par machette le commandant de la police de la localité d’Ali et l’ont dépouillé de son fusil. Ce dernier a été acheminé à l’hôpital de Ngote pour les soins.

Ces assaillants, renseignent les mêmes sources, se sont ensuite rendus au village voisin de Djalasiga, où ils ont incendié plusieurs cases.

Pour sa part, le chef de la chefferie des Ang’hal, Serge Djalaore, annonce le meurtre de six personnes au groupement d’Angolo par ces hommes armés.

Il plaide pour le déploiement des militaires dans la région pour stopper ces violences.

Selon le porte-parole des FARDC, le commandant du secteur opérationnel de l’Ituri, le général Civiri Amuli, est déjà sur place pour rétablir la sécurité. Il ajoute qu’un assaillant a été neutralisé et son arme récupérée par l’armée à Katanga.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner