RDC : les entreprises à capitaux étrangers dans le secteur minier sommés de réserver aux nationaux tous les marchés de la sous-traitance

Toutes les entreprises à capitaux étrangers dans le secteur minier sont sommées de réserver « obligatoirement et principalement aux nationaux » tous les marchés de la sous-traitance, conformément à la loi en vigueur, a annoncé le ministre des Classes moyennes, petites et moyennes entreprises et artisanat (CMPMEA), Justin Kalumba Mwana Ngongo.

Il a fait cette annonce au terme d’une mission gouvernementale effectuée dans la province de Lwalaba.

Accompagné du ministre des Mines et du directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance en RDC, le ministre a fixé à la fin du mois de février prochain, le deadline aux opérateurs miniers pour se conformer à la loi.

« Notre législateur nous a donné la loi sur la sous-traitance. Cette loi nous permet de construire désormais notre cercle vertueux qui pour aller vers les classes moyennes. Toutes ces entreprises principales qui sont généralement à capitaux étrangers viennent chez nous, et elles sont les bienvenues. Et en même temps, nous plaidons pour qu’il y ait de l’espace pour nos petites et moyennes entreprises initiées par des Congolais, personnes physiques, à capitaux majoritairement congolais. Si on n’a pas d’espace, on va continuer de vivre ce que moi j’appelle incongruité économique où vous avez un pays avec beaucoup de ressources, beaucoup de pauvres, mais aussi beaucoup d’ONG qui font aider les pauvres », a expliqué Justin Kalumba.

Cette mesure vise à revaloriser, selon le ministre, l’entrepreneuriat national d’abord dans le secteur minier puis s’étendre à tant d’autres plus tard.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner