Le gouvernement et la FEC veulent assainir le marché de la sous-traitance

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) et le gouvernement s’emploient à assainir le marché de la sous-traitance pour sanctionner les entreprises du secteur qui ne respectent pas la réglementation et les droits des employés. Le président du comité professionnel des entreprises privées de placement, Mbanzi Elof Moupondo, l’a indiqué vendredi 1er décembre au cours d’un atelier d’échanges organisé à Kinshasa par ce comité en partenariat avec l’ONEM (Office national d’emplois).

«Ce que nous faisons, c’est que nous aidons nos frères et sœurs congolais qui ont les qualifications nécessaires à pouvoir trouver de l’emploi sur base de leurs compétences et non pas sur base de leur affiliation ou de leurs relations sociales », a expliqué Mbanzi Elof Moupondo.

En RDC, selon lui, beaucoup de gens trouvent du travail grâce aux entreprises de placement dans différents secteurs. Cependant, « notre secteur souffre aussi d’une mauvaise application de la réglementation et également du non-respect quelques fois des droits des employés. »

La FEC travaille « intensivement » avec le gouvernement pour éradiquer toutes ces entreprises qui ne respectent pas la réglementation.

«Parce qu’il y a des entreprises qui respectent la réglementation et qui arrivent à fonctionner. Alors, pourquoi est-ce que tout le monde ne le fait pas? Et ceux qui ne respectent pas la loi, il faut que le gouvernement sanctionne», a souhaité Mbanzi Elof Moupondo.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires