7sur7.cd : « RDC-Offensive contre les ADF : plus de 20 jours sans tueries à Beni »

Revue de presse du mardi 21 janvier 2020

Certains médias kinois reviennent ce mardi sur l’amélioration progressive de la situation sécuritaire à Beni.

La région de Beni au Nord-Kivu dans l'Est de la République démocratique du Congo, vit dans une rare accalmie ces dernières semaines, constate 7sur7.cd qui indique que selon les décomptes de la société civile locale, cela fait 20 jours maintenant que la ville et le territoire de Beni n'ont pas enregistré la moindre attaque des rebelles d'Allied Democratic Forces (ADF).

La dernière attaque a été signalée la nuit du 29 au 30 décembre 2019 à Apetina, où au moins 18 personnes avaient été tuées par armes blanches et armes à feu, ajoute le site web.

« Cette structure citoyenne attribue cette accalmie aux FARDC, qui se battent jour et nuit en vue de libérer Beni de l'emprise des ADF », conclut le portail. 

Une lueur d’espoir semble se lire peu à peu sur le visage des habitants de Beni qui, hier très dubitatifs au sujet de la situation sécuritaire dans la zone, expriment un brin d’espoir bien que mêlé de crainte et de suspicion pour l’avenir, décrit pour sa part Le Potentiel.

Pour l’armée et les autorités politiques, analyse le journal, les capacités de nuisance des ADF ont sensiblement été réduites de sorte qu’ils n’arrivent plus à se mouvoir comme il en a été question dans un passé récent.

Plus de 5 ans après, le soleil commence à se lever, conclut le quotidien.

Au Sud-Kivu, relaye l’Agence congolaise de presse, les FARDC ont détruit les positions de la milice  du colonel autoproclamé, Mathias Kalume Kenge, dans la localité de Bunje  sur les collines de Katale et Kafufula, territoire de Kalehe, au nord de Bukavu.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole de la 33ème Région militaire, après la destruction de ces positions ainsi que de leurs barrières payantes, les FARDC ont pourchassé ces rebelles  jusque dans la province voisine du Nord-Kivu, libérant ainsi la population de l’emprise de cette milice, rapporte l’ACP.

Cette bravoure des FARDC est aussi évoquée par Forum des As qui renseigne qu’en Ituri, les forces loyalistes ont attaqué lundi 20 janvier, une position de la milice-Lendu CODECO basée à Hama, en Territoire de Mahagi.

Après d'intenses combats, les militaires congolais ont neutralisé les miliciens Lendu de "CODECO" dont plusieurs dizaines ont abandonné plusieurs armes de guerre, détaille le tabloïd.

Michelle Bachelet attendu en RDC

Les médias congolais reviennent aussi, dans un autre registre, sur la visite en RDC de la Haute-commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet.

Michelle Bachelet vient pour une visite officielle de cinq jours à l’invitation du gouvernement, annonce l’Agence congolaise de presse.

La Haut-commissaire va débuter sa visite par Bunia, dans la province de l’Ituri, au Nord-est de la RDC, le 23 janvier où elle visitera un camp des déplacés, ajoute l’agence.

Michelle Bachelet sera dans la capitale Kinshasa le 24 janvier pour trois jours de discussions qui se concluront par une rencontre avec le président Tshisekedi le lundi 27 janvier, explique Forum des As.

Pendant son séjour dans la capitale congolaise, détaille le journal, elle va échanger notamment avec les ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de la Justice, des Droits de l'homme, du Genre, famille et enfant, ainsi que d'autres hauts responsables du pays.

Mme Bachelet s’entretiendra également avec la Commission nationale des droits de l’homme et avec les organisations de la société civile, ainsi qu’avec les chefs des agences des Nations Unies en RDC, la représentante spéciale du Secrétaire général en RDC, Leila Zerrougui, et d’autres hauts responsables de la MONUSCO, fait remarquer pour sa part Le Potentiel.

Selon le quotidien, la Haute-Commissaire de l’ONU fera une déclaration à la fin de sa visite en RDC.

Cette descente de Mme Bachelet aura la saveur d’une évaluation de la situation des droits de l’Homme au Congo-Kinshasa après l’alternance, analyse La Prospérité.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner