Ituri : le ministre des droits humains invite les groupes armés à déposer les armes pour contribuer à la paix

Le ministre des Droits Humains, André Lite est arrivé à Bunia, mardi 21 janvier pour préparer l'arrivée de la Haute Commissaire des Nations Unies aux Droits de l'homme. A son arrivée, au nom des élus de la circonscription électorale de Mahagi, il a condamné les attaques à répétition sur leur territoire par des criminels qui viennent du territoire voisin de Djugu.

André Lite a, par la même occasion, invité les groupes armés à déposer les armes et à rejoindre les camps de précantonnement ouverts pour contribuer à la paix recherchée par la population iturienne. Il demande que des enquêtes soient ouvertes pour condamner les auteurs des tueries.

« Nous exigeons des enquêtes sérieuses pour que les auteurs des barbaries soient appréhendés et déférés devant la justice pour répondre de leurs actes », a-t-il déclaré.

André Lite a également invité la population à demeurer vigilante, se solidariser des criminels et les dénoncer auprès des autorités compétentes.

Le ministre des droits humains invite tous les Congolais à soutenir les services de sécurité pour des efforts croissants qu’ils fournissent pour rétablir le calme dans cette contrée.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner