Lutte contre les ADF à Beni : « Le bilan est vraiment positif » (général Chaligonza)

 Dans une interview exclusive accordée mercredi 22 janvier à Radio Okapi, le commandant du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord, général de brigade Jacques Chaligonza, a déclaré que depuis le lancement de l’opération dénommée « Libérez Mayangose » pour neutraliser les rebelles des ADF, plusieurs bastions ennemis ont été conquis par les FARDC. 

Ci-dessous l'intégralité de son entratien : 

Radio Okapi : Général Jacques Chaligonza, comment évaluez-vous les opérations de traque contre les ADF lancées depuis le 30 octobre 2019 ?

Général Jacques Chaligonza : Depuis le 30 Octobre 2019, les opérations se poursuivent normalement en rapport avec la directive opérationnelle de la haute hiérarchie de l’armée que nous suivons comme tableau de bord. Un bilan positif est établi dans cette lutte antiterroriste contre les ADF. Ainsi nous menons des opérations non-stop pour cette cause. Nous contrôlons tout Malika, Mayangose, Topoke 1, 2 et 3, dans le triangle de la mort nous contrôlons New Medina, ancien Médina et Canada et nous poursuivons dans le All space et à l’Ouest d’Oicha sur la route nationale numéro 4

Radio Okapi : Les FARDC ont conquis certains bastions jadis contrôlés par les ADF. Est-ce qu’à ce jour, peut-on dire que la capacité de nuisance de ce groupe armé est réduite ?

Général Jacques Chaligonza : Certes, il est vrai que les grands bastions et campements jadis contrôlés par les ADF ont été conquis mais la capacité de nuisance de l’ennemi n’est pas encore réduite complètement car il est encore en errance.

Radio Okapi : Outre les opérations militaires, les FARDC à travers sa branche de génie militaire sont entrain d’effectuer des travaux de réhabilitation des routes de desserte agricole. A quand l’autorisation de trafic sur ces routes et surtout l’accès à la zone de Mayangose ?

Général Jacques Chaligonza : En dehors de la campagne militaire, le corp de génie  FARDC avec la MONUSCO sont entrain de réhabiliter quelques axes routiers entre autres Kasinga-Kididiwe-Lahe et Mbau-Kamango .Une fois fait , nous allons mettre en place les mesures sécuritaires idoines comme à Mwalika et autoriser le trafic des civils .

Radio Okapi : Comment se passe la collaboration entre les FARDC et la MONUSCO pendant ces Operations ?

Général Jacques Chaligonza : La collaboration se passe très bien. Pendant cette première phase, nous avons bénéficié de l’appui de la MONUSCO en ce qui concerne l’évacuation sanitaire, médicale et le transport de notre logistique vers les lignes de front et la formation de nos hommes en combats de jungle. Mais néanmoins, dans la seconde phase nous sommes très avancés dans la planification des opérations conjointes qui vont intervenir incessamment.

Radio Okapi : Quel est votre mot de la fin et message à la population ?

Général Jacques Chaligonza : Nous remercions d’abord notre commandant suprême, le ministre de la défense, notre chef d’Etat-major général, le commandant de la 3e zone de défense de leur appui dans la conduite des opérations de délivrance Mayangose. Nous remercions également la population pour son accompagnement aux FARDC et à la police. La population doit rester toujours vigilante car les opérations contre les groupes armés étrangers et locaux dans la région de Beni sont toujours en cours.

/sites/default/files/2020-01/web-07._23012020-p-f-beni_invite_general_jacques_chaligonza_commandant_sokola_1.mp3

 

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner