Beni : les FARDC et la MONUSCO repoussent les ADF à Oicha

Les FARDC appuyées par la police et les casques bleus de la Monusco ont repoussé vendredi 24 janvier une nouvelle attaque des ADF a Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, situé à 30 kilomètres au Nord-Est de la Ville de Beni. Selon des sources militaires, un militaire FARDC a été tué et un autre blessé pendant les combats.

Selon des sources militaires, c’était à 1 h 30 minutes, heure locale que le groupe des ADF a lancé deux attaques simultanées sur deux positions du troisième bataillon de la 32e brigade des unités de réaction rapide des FARDC situées à Mabasele et Kabandoke  à l’ouest d’Oicha .

Les mêmes sources renseignent que les assaillants ont ensuite tenté mais sans succès de contourner ces deux positions de l’armée pour s’attaquer aux populations civiles, avant les violents affrontements qui ont duré jusqu’à 4 heures du matin.

Vendredi matin, la zone des combats était quadrillée par les FARDC et interdite d’accès aux civils.  Les sources militaires disent que l’armée appuyée par la Brigade d’intervention de la Monusco et la Police poursuivent encore les opérations de fouille et de ratissage dans les environs de Mabasele et Kabandoke pour mieux sécuriser la zone.

Il y a deux jours, deux civils ont été tués et trois maisons incendiées dans une autre attaque des ADF dans ce même quartier d’Oicha.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner