La société civile réclame un tribunal spécial sur le Nord-Kivu


La société civile du Nord-Kivu appelle à la création d'un tribunal spécial pour juger les crimes commis dans la région depuis 1996. Dans une déclaration faite à Radio Okapi, lundi 27 janvier, le vice-président de cette structure citoyenne, Edgard Mateso, estime que « ces crimes graves commis contre les civils au Nord-Kivu restent encore impunis ».

« Nous avons plus de deux mille victimes, voir même trois mille. Mais jusque-là, ces crimes ne sont pas qualifiés. On ne sait pas si ce sont des crimes de génocide ou si ce sont des crimes de guerre encore que la guerre n’ait jamais été déclaré dans la région », s’est questionné le vice-président de la société civile du Nord-Kivu.

Edgard Mateso souhaite qu’un tribunal spécial soit créé pour juger tous ces « criminels » :

« Nous voudrions qu’un tribunal spécial soit organisé au Nord-Kivu pour juger les crimes commis depuis 1996 ; c’est-à-dire depuis la guerre de libération. Parce que depuis cette période jusqu’à maintenant, il y a des crimes graves qui sont en train de se commettre dans la région et dont les auteurs ne sont pas identifiés et aucun des auteurs de ces crimes n’a été condamné. Nous pensons que cette léthargie de la justice risque de continuer à menacer la protection des civils ».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner