Sud-Kivu : l’armée condamne la manipulation de plusieurs groupes armés dans la région par des politiciens

Dans un communiqué publié lundi 27 janvier à Bukavu au Sud-Kivu, la 33e région militaire a condamné la manipulation de plusieurs groupes armés du Sud-Kivu et du Maniema par certains politiciens. La 33e région militaire réagit au retour en brousse samedi 25 janvier des 120 éléments de Nyatura qui s’étaient déjà rendus en territoire de Kalehe à Numbi.

« Ces ex-combattants se seraient laissés trompés par certains politiciens dans cette démarche », note le communiqué signé par le porte-parole militaire, le capitaine Dieudonné Kasereka.

Pour lui, « Tous ces groupes armés doivent choisir la voie de la raison, déposer les armes et se rendre sans conditions.»

« Ceux qui continueront à suivre les instructions des ennemis de la paix seront traqués de la même manière que les groupes armés étrangers », a ajouté le capitaine Kasereka.

Tout en reconnaissant cette évasion, les FARDC précisent que ces Maï-Maï attendaient d'être évacués vers un centre de regroupement pour le processus de démobilisation et Réinsertion.

« Des camions, pour leur évacuation, ont été dépêchés à Numbi depuis vendredi 24 Janvier », a dit le capitaine Kasereka.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner