Sud-Kivu : 120 miliciens Nyatura cantonnés à Numbi retournent en brousse


Au moins 120 miliciens Nyatura, qui s’étaient rendus aux FARDC en décembre 2019, ont quitté le camp de cantonnement de Numbi en territoire de Kalehe dimanche 26 janvier. Ces miliciens se sont retirés à Lumbishi, leur ancien bastion « avec intention de reprendre les armes », alerte la société civile de Kalehe.

Cette dernière attribue le revirement de ces miliciens aux mauvaises conditions de leur prise en charge depuis près de deux mois.

Les FARDC s’étaient engagées à procéder, après le désarmement, à leur démobilisation communautaire à partir de Lumbishi, 35 Km de Numbi. Aucun milicien n’était admis à rejoindre l’armée loyaliste, selon leur accord du 4 décembre 2019.

Faute d’une prise en charge adéquate dans les salles de classe d’une école de Numbi, ces combattants ont quitté l’un après l’autre le lieu d’hébergement. Ils tracassaient les habitants pour trouver la nourriture.

Le dernier groupe a disparu de Numbi dans la nuit de samedi 25 Janvier, au moment les FARDC venaient de disposer de camions pour leur transport au camp militaire de Nyamunyunyi à côté de l’aéroport de Kavumu. Les FARDC regrettent ce comportement, qui intervient au moment où toutes les conditions étaient réunies pour leur réinsertion communautaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner