RDC : « Plusieurs femmes meurent des violences conjugales dans le silence », affirme la ministre Lomeya

« Les violences conjugales font de nombreuses victimes parmi les femmes et plusieurs en meurent dans le silence », a affirmé mardi 28 janvier la ministre du Genre, Famille et Enfant, Béatrice Lomeya.

« Les femmes endurent des choses dans les foyers, dans des familles. Il y en a beaucoup qui en meurent, il y a une mort silencieuse à cause des violences que les femmes subissent, il faut qu’on s’arrête », a-t-elle déclaré, à l’occasion du dévoilement du thème de la journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année.

Pour Mme Béatrice Lomeya Atilite, cette année les femmes congolaises ainsi que tous les autres citoyens du pays doivent se mettre débout pour faire valoir les droits des femmes.

« Nous devons nous lever pour défendre les droits des femmes qui sont des droits humains. Et donc, aujourd’hui, cette année, nous sommes appelés à nous lever et à défendre ces droits, et c’est ensemble, tels que nous nous retrouvons ici, que nous allons marcher pour défendre effectivement ces droits », a ajouté la ministre.

Mme Béatrice Lomeya fait savoir que la violence à l’égard des femmes revêt plusieurs formes.

« Il y a une violence qui est très tueuse, on n’en parle pas beaucoup, la violence domestique. C’est vrai, nous avons attaché trop d’attention, les viols, c’est vrai puisque ça touche aussi l’intégrité physique de la femme, les violences sexuelles…Mais les autres formes de violences, qu’est-ce que nous en faisons » ? s’est-elle interrogée.

Pour cette année 2020, le thème national de la journée internationale des droits des femmes sera : « Congolaises et Congolais, levons-nous pour défendre les droits des femmes. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner