Uvira : la MONUSCO et ses partenaires sensibilisent les femmes sur les violences sexuelles


Le service Genre, Famille et Enfants de la mairie d’Uvira en collaboration avec l’unité de la police nationale et la police de la MONUSCO en charge de lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes ont procédé vendredi 17 janvier à une sensibilisation suivie de remise d’une assistance à une vingtaine de femmes du 3e âge à Kilomoni, dans la périphérie Nord-Est de la ville d’Uvira.

Pour la responsable du service Genre, Famille et Enfants de la mairie d’Uvira, Marie Mitila Ponga, cette activité s’avère importante ; au vu de la journée de ce vendredi :

« Nous, nous sommes des agents de l’Etat. La journée d’aujourd’hui est chômée. Mais, nous avons préféré venir fêter avec ces vieillards parce que nous avons le temps libre aujourd’hui. Nous avons apporté des pagnes, du savon et de la nourriture ; donc un repas chaud. Ces femmes du 3e âge ont de difficultés. Elles n’ont même pas de logement. C’est pourquoi les prêtres catholiques ont construit à cet endroit (Kilomoni) pour loger ces vieillards ».

Pour Mme Ponga, vingt femmes déplacées de Minembwe pour Kilomoni ont été ciblées pour l’activité.

« Selon les statistiques que nous avons au niveau de la mairie, les violences sont faites sur les femmes de 0 à 80 ans. Donc, la MONUSCO nous a conseillé de dénoncer. Si la femme ne dénonce pas, elle risque d’attraper les maladies sexuellement transmissibles, le VIH/Sida et les fistules ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner