Kasaï-Central : arrestation d’une personne qui se fait passer pour le procureur militaire à Tshimbulu

La police de Tshimbulu a interpellé mardi 28 janvier une personne qui se fait passer pour l’auditeur supérieur près la Cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental. La personne est accusée d’avoir extorqué de grosses sommes notamment à des officiers de la police et de l’armée contre qui il brandissait la menace des poursuites judiciaires s’ils ne lui remettaient de l’argent.

Selon nos informations, la personne accusée se nomme François Kabongo. Des témoignages indiquent qu’il opère depuis 2017 dans tous les territoires du Kasaï-Central.

Il aurait notamment extorqué de grosses sommes d’argent à plusieurs personnes à Kananga, Tshimbulu et Luiza.

Une source militaire relate que François Kabongo appelle au téléphone des officiers de l’armée et de la police ou même des civils à qui il demande de lui verser de l’argent via un service mobile bankiing.

Il se présente comme le colonel Jean Blaise Bwa Mulundu- l’auditeur supérieur près la Cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental- et menace d’ouvrir un dossier contre son interlocuteur s’il ne s’exécute pas.

D’après nos informations, les sommes demandées peuvent aller jusqu’à 400 000 francs congolais (235 dollars américains).

Le nombre des personnes qu’il a extorquées n’est pas encore connu.

L’auditeur supérieur près la Cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental- le vrai- annonce que deux inspecteurs du Parquet militaire ont été envoyés à Tshimbulu. Ils devraient revenir aujourd’hui à Kananga avec François Kabongo. C’est à leur arrivée qu’il compte s’exprimer sur la question.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner