Lutte contre Ebola : aucun nouveau cas signalé après 46 jours à Biakoto


Aucun nouveau cas de la maladie à virus Ebola n’a été enregistré après 46 jours à Biakato et sa périphérie, considérée comme l’épicentre de la maladie ainsi qu’à Mambasa où le dernier cas a été enregistré il y a trois semaines (Ituri). Mais le coordonnateur de riposte en Ituri, Christophe Shako, prévient que le risque de propagation est permanent, à cause de mouvement intense de la population en provenance de Beni au Nord-Kivu où des nouveaux cas d’Ebola ont été rapportés dimanche 26 janvier.

Par contre à Biakato qui était le foyer de cette épidémie, note-t-il, aucun cas positif n’est signalé depuis 46 jours. A Bunia, chef-lieu de la province et au centre de négoce d’Ariwara en territoire d’Aru, on est à plus de 200 jours sans nouveau cas confirmé.

Pour lui, ce résultat est le fruit de l’engagement et de la détermination de l’équipe de riposte et des autorités politico-administratives pour éradiquer cette maladie.

M. Christophe Shako soutient que cette évolution est due également à l’adhésion de la population aux mesures d’hygiènes : « il y a de moins à moins de la résistance populaire qui était très prononcée surtout en territoire de Mambasa », reconnait-il.

Cependant, il signale que cette épidémie n’est pas encore maitrisée : « elle peut ressurgir à tout moment suite au mouvement de population en provenance des zones affectées notamment Beni au Nord-Kivu».

Il déclare que l’équipe de surveillance est en alerte pour la prévention contre cette maladie qui a déjà tué environ 300 personnes sur 527 cas enregistrés en Ituri depuis le début de l’épidémie.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner