Ituri : 5 personnes tuées par des présumés ADF à Ndalia

Cinq civils, dont trois femmes, ont été abattus par des présumés rebelles ADF, la nuit du dimanche à lundi 3 février, après leur incursion au village Ndalia, situé à près de 110 kilomètres de Bunia.

Selon la société civile de ce territoire, certains habitants ont passé la nuit dans la brousse avant de regagner leurs domiciles lundi matin.       

Aux environs de 23 heures, affirme le président de la société civile d’Irumu, Gily Gotabo, ces présumés rebelles des ADF se sont introduits dans ce village. A leur entrée, ils ont tiré plusieurs coups de feu en l’air. Cette situation a paniqué les habitants de cette entité, qui se sont retranchés en brousse.

Des sources sécuritaires avancent un bilan de cinq personnes lâchement abattues à la machette. Les corps des victimes ont été découverts lundi matin.                                                                    

De son côté, le député national Jackson Ausse, élu du territoire d’Irumu, parle de huit morts. Selon lui, les trois autres personnes ont été tuées par leurs bourreaux, pendant que ces derniers se retiraient du village. Jusqu’à ce matin, des recherches se poursuivaient pour tenter de retrouver d’autres personnes cachées dans la brousse, a déclaré une source sécuritaire.

Le porte-parole de l’armée en Ituri indique que les forces loyalistes sont intervenues pour repousser ces hommes armés, qui se sont retranchés dans leur campement. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner