Beni : la Lucha exige la fin des tueries des civils par les ADF

Une vingtaine de militants du mouvement citoyen Lucha ont marché jeudi 6 février dans les rues de Beni pour exiger la fin des tueries des civils par les ADF dans la région de Beni.

La marche est partie du rond-point Nyamwisi et a eu comme point de chute la mairie de Beni, où les membres de la Lucha ont déposé un mémorandum dans lequel ils demandent des explications aux autorités administratives et militaires sur la persistance des tueries et de l’état de la collaboration entre les militaires et la population civile.

« Nous en tant que mouvement citoyen on se dit que c’était normal et qu’il fallait poser quelques questions à nos autorités, que ce qui a été fait jusqu’ aujourd’hui ? Que ce qui doit être fait ? Que ce qu’ils attendent de nous en tant que population ?  C’est pour ça que nous sommes dans la rue. Nous sommes en train de vouloir rencontrer tout a l’heure le maire de la ville lui poser nos questions », a déclaré Esaïe Liko, militant de la Lucha.

Selon toujours ce militant de Lucha, le responsable du haut commandement des opérations sokala 1 a été invité pour leur expliquer des actions menées par l’armée.

« Nous avons invité le responsable du haut commandement des opérations sokala 1, le General Chalingonza, pour qu’il essaie de nous parler des résultats ou des avancées par rapport au grand mariage civilo-militaire que nous avons lancé. Il doit nous parler de ce qui a été fait et ce qui reste à faire. Nous devons savoir ce que la population doit encore faire parce que c’est la population qui est devenue la première victime », a-t-il soutenu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner