Nord-Kivu : 3 morts et 150 maisons incendiées après attaque des présumés Maï-Maï Nyatura à Butshimula

Trois personnes ont été tuées, plusieurs maisons incendiées et le chef du village porté disparu, lors de l’incursion des combattants présumés Nyatura dans la nuit du mercredi à jeudi 7 février au village Butshimula. Ces combattants ont aussi procédé au pillage systématique dans les habitations où ils ont emporté plusieurs biens de la population, rapporte l’administrateur du territoire de Walikale.

Des sources concordantes dans la zone indiquent que les éléments Nyatura ont fait incursion vers 21 heure locale. Après avoir tué ces trois personnes, ils ont conduit le chef du village vers une destination inconnue.

Selon les mêmes sources, la population a fui vers les localités voisines de Rusamambu, Buhimba, Misinga, Chanjikiro et d’autres villages censés sécurisés par les FARDC. Le village Butshimula est resté désert.

L’administrateur de Walikale, Sukisa Ndayabeje, plaide pour une assistance d’urgence en faveurs des déplacés.

Il demande l’implication du gouvernement congolais pour une restauration immédiate de la sécurité dans ce milieu longtemps occupé par les groupes armés.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner