Kasumbalesa : un détenu décède à la prison faute de soins médicaux

Un détenu est mort samedi 15 février à la prison de Kasumbalesa dans le Haut-Katanga. Pour la société civile locale, qui a livré cette information, ce détenu est mort d’une maladie faute d’une bonne prise en charge médicale. Sa mort a été aussi confirmée par le directeur de cette maison carcérale, Paulin Isuzo, reconnaissant que les conditions de détention sont mauvaises.

La prison de Kasumbalesa n’a pas d'infirmerie et ni de produits pharmaceutiques. Les détenus dorment à même le sol, ce qui favorise certaines maladies.

« Nous avons des problèmes, très sérieux, des produits pharmaceutiques, des produits de première nécessité chez les prisonniers, par exemple. Moi, personnellement avec la MONUSCO, nous avions prévu une salle comme salle d’infirmerie », a-t-il déploré.

Le directeur de la prison affirme que les prisonniers dorment à même le sol. Il s’était attelé à construire d’abord le bâtiment pénitentiaire qui n’existait pas.

« On avait essayé de mettre un mur, mais nous avions préféré terminer la maison proprement dite, c’est-à-dire le bâtiment pénitentiaire. Le mur il n’y en a pas et ensuite les prisonniers passent la nuit sur le pavement sans quelque chose. Ils manquent de mousse et de couverture », a-t-il précisé. 

Pour Paulin Isuzo, ces conditions sont à la base de plusieurs maladies telles que la pneumonie, la hernie et bien d’autres. Selon lui, il n’y a même pas d’eau. Il faut aller à plus de 500 mètres pour puiser de l’eau.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner