Ituri : 10 morts dans les affrontements entre les FARDC et le groupe armé FPIC


Dix personnes dont neuf assaillants et un militaire ont été tuées lors des combats opposant ce mercredi 19 février matin les FARDC au groupe armé Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC), au village Sezabo, en chefferie de Andisoma, au sud d’Irumu (Ituri).

D’après des sources de sécurité, c’est depuis l’aube de ce mercredi que les forces loyalistes ont attaqué la position de ce groupe armé au village Sezabo, à environ 55 Km de Bunia, au sud d’Irumu.

« La présence de ces miliciens était signalée depuis quelques jours dans cette entité. L’armée s’est servie d’un éclaireur pour identifier leur maquis où ces miliciens ont été surpris par des FARDC », expliquent-elles.

Le bilan provisoire, avancée par des sources de sécurité, est de neuf miliciens tués. Leur campement a été également incendié par les forces loyalistes. Du côté de l’armée, il y a un mort et deux blessés. Les combats se sont poursuivis tout l’avant-midi entre les deux parties. 

La société civile d’Irumu rapporte, par ailleurs, que des détonations d’armes sont entendues depuis le matin à Nyakunde, à Marabo et autres villages proches où une panique s’observe parmi la population.

Les élèves de l’école primaire de Nongo à 4 km des zones de combats et d’autres écoles de Marabo dont l’école primaire Bulanjabo ont été renvoyés à la maison.

Les habitants redoutent que les combats ne puissent s’étendre dans leurs entités.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner