Sud-Kivu : des nouvelles violences intercommunautaires signalées dans les hauts plateaux de Minembwe et Mikenge

De nouveaux affrontements sont signalés depuis deux jours entre des groupes armés locaux dans les hauts plateaux de Minembwe et Mikenge, plus particulièrement dans les localités de Kivumu et Rugabano.

Ces combats opposent, depuis le 17 février, deux groupes locaux rivaux les Maï Maï et les combattants Gumino.

Les Maï Maï accusent l’autre groupe d’avoir incendié un village sous son contrôle.

De leur côté, les Gumino disent avoir été attaqués dans leur zone de contrôle à Kivumu et Kawera par des Maï Maï qui auraient de leur côté pillé plus de 100 vaches.

Certaines sources militaires de la 12e brigade de réaction rapide des FARDC affirment que des troupes ont été dépêchées dans la zone pour essayer de récupérer les vaches volées, mais en vain.

Ces sources militaires confirment des cas de blessés au sein de deux groupes armés locaux sans donner plus de détails. Mais d’autres sources concordantes locales avancent un bilan de trois personnes tuées dont un officier des FARDC, un élément du groupe Twigwaneho et un combattant Maï Maï.

Cinq blessés ont été admis dans un hôpital à Minembwe-centre en attendant leur évacuation vers Bukavu.

Des tirs ont été encore entendus le mardi 18 février dans la matinée aux villages de Ruhemba, Kawera et Mikenge. La société civile de la région craint que ces nouveaux affrontements affectent les consultations communautaires en cours, sollicitées par les représentants locaux des communautés à la section des affaires civiles de la MONUSCO.

Le bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, Gady Mukiza, confirme cette insécurité dans les environs de Minembwe-centre.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner