Tanganyika : des leaders de Nyunzu demandent plus de sécurité dans leur territoire


Six leaders d’opinion de Nyunzu ont rencontré lundi 24 janvier le gouvernement provincial du Tanganyika pour exiger davantage son implication dans la sécurisation de ce territoire.

Au sortir de leur rencontre avec le ministre provincial de l’intérieur, leur porte-parole et député provincial, Dominique Botha, a rappelé la position charnière occupée par leur territoire :

« Par rapport à l’emplacement géographique du territoire de Nyunzu, vous savez, pour arriver à Kongolo, il est passé par Nyunzu. Arriver à Kabalo et Manono, vous devez passer par Nyunzu. Et donc, une attention particulière par rapport à la situation de Nyunzu est très importante. La situation n’est pas tout à fait bonne ces derniers temps, parce qu’il y a des morts partout ».

Pour l’élu de Nyunzu, des tueries enregistrées dans ce territoire sont attribuées à des bandits et non à un conflit communautaire.

D’après la société civile locale, une quinzaine de personnes ont déjà été tuées depuis le déclenchement de violences le 17 janvier à Nyunzu.

Des morts se comptent parmi des personnes d’origine aussi bien Bantoue que Twa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner