Tanganyika : multiplication d’incidents sécuritaires à Nyunzu


Depuis quelques jours, des incidents sécuritaires se multiplient dans le territoire de Nyunzu (Tanganyika). Il s’agit d’abord de l’attaque d’un train de la SNCC par une milice Twa sur l’axe Nyunzu-Kabalo, mercredi 29 janvier. Le train, escorté par les FARDC, se dirigeait vers Kabalo.

L’incident est survenu à 24 km de Nyunzu-centre.

Des sources militaires et de la société civile font état de trois combattants tués au moment de la contre-attaque ainsi que deux personnes d’origine Bantoue blessées.

Le même jour dans Nyunzu-centre, au quartier Tchanga-Tchanga, une personne d’origine Twa a été brûlée vive par des combattants Bantous, appelés : « Eléments ».

C’est dans ce contexte de tension qu’un employé du PAM d’origine Twa a échappé à une attaque, lui ainsi qu’une dizaine de membres de sa famille.

Ils ont été évacués à Kalemie grâce aux FARDC et à la MONUSCO.

Enfin, cinq Twa blessés admis à l'hôpital général de Nyunzu ont été emmenés de force et tués par les « Éléments ».

Ce regain de violences observé actuellement dans le secteur Sud-Lukuga est consécutif au meurtre le 16 janvier du chef de groupement Mukimbo par des Twa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner