Sud-Kivu : reddition de 40 Maï-Maï à Kalehe


Vingt-cinq combattants Maï-Maï Nyatura, actifs à Lumbishi, se sont rendus aux FARDC mercredi 26 février avec moins de cinq armes. La veille, quinze autres éléments miliciens du groupe Kirikicho s’étaient également rendus aux forces de l’ordre avec une seule arme à Ziralo.

Selon l’administrateur du territoire de Kalehe, Dédé Mwamba, cette vague de reddition porte déjà à une centaine de combattants rendus avec une cinquantaine d’armes depuis le début de l’année.

Il confirme également que les habitants de hauts plateaux de Kalehe commencent désormais à vaquer librement à leurs occupations.

« Il y avait des endroits où la population ne s’y rendait pas. Maintenant, c’est calme avec la présence des FARDC, la population vaque à ses occupations. La sensibilisation a commencé depuis longtemps de la population, notables ; bref, tout le monde s’est impliqué. Mais, une chose est que quand ils (ces Maï-Maï) se rendent, certains cachent leurs armes. Nous continuons toujours à les sensibiliser », a déclaré l’administrateur du territoire de Kalehe, Dédé Mwamba

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner