Nord-Kivu : la mairie de Beni salue la collaboration de la population dans la lutte contre Ebola

Le maire adjoint de la ville de Beni au Nord-Kivu, Modeste Bakwanamaha, s’est dit satisfait de la guérison du dernier malade d’Ebola, sorti du Centre de Traitement Ebola (CTE). Dans une déclaration faite mardi 3 mars 2020 à la presse, il a remercié la population pour sa collaboration en vue de lutter contre le virus à Ebola.

« Le message que nous avons à donner à la population c’est un message de remerciement et d’encouragement. Merci pour la collaboration que la population nous a témoigner nous comme autorités, nous comme prestataires de santé, nous comme relais communautaires, donc nous comme riposte », a-t-il déclaré.

Modeste Bakwanamaha dit espérer que sa province quitte « le bourbier » pour ne plus parler d’Ebola.

« Nous félicitons la collaboration qui a eu entre la population et tous les piliers de la riposte et le résultat il est là, nous sommes en train de chuter et nous pensons que les personnes qui sont encore sous surveillance vont aller de mieux en mieux pour que effectivement le cas de la maman soit le dernier cas, on est pas encore au bout du tunnel mais, nous espérons fermement que nous sommes en train de quitter le bourbier pour ne plus parler d’Ebola un moment donner », a-t-il dit.

A la date du 25 février, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait déclaré que plus de 500 contacts sont actuellement sous surveillance, dont 97 % ont été suivis quotidiennement au cours des sept derniers jours.

Pendant cette période, plus de 5 100 alertes ont été signalées quotidiennement et ont fait l’objet d’une enquête.

Parmi ces alertes, plus de 400 (dont environ 70 décès dans les communautés) ont été validées comme des cas suspects, nécessitant des tests de laboratoire et des soins spécialisés dans les centres de traitement et de transit établis pour le virus Ebola.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner